Passer au contenu principal
14 kb

Forêt Totem : Une destination écoresponsable certifiée par l’Écolabel Européen

Le tourisme moderne est en constante évolution, et de plus en plus de voyageurs recherchent des expériences qui allient détente, aventure et respect de l’environnement. Dans cette quête de durabilité, les hébergements touristiques écoresponsables deviennent une option de plus en plus recherchée. Notre établissement Forêt Totem a récemment obtenu en décembre 2023 la certification de l’Écolabel Européen, marquant ainsi notre engagement solide en faveur de la préservation de l’environnement.

40 kb

La quête du Voyage Écoresponsable

Le monde du voyage évolue vers une conscience accrue de l’impact environnemental et les voyageurs sont de plus en plus soucieux de choisir des options qui minimisent leur empreinte carbone. Les hébergements touristiques écoresponsables répondent à cette demande croissante en offrant des expériences de voyage qui préservent la nature et soutiennent les communautés locales.

Forêt Totem : une destination écoresponsable

53 kb

Forêt Totem, située au cœur d’une nature préservée, a obtenu le prestigieux et exigeant Écolabel Européen en décembre 2023, témoignant de son engagement envers la durabilité. Cette certification, décernée par un organisme indépendant l’AFNOR, reconnaît les établissements qui respectent des critères stricts en matière d’impact environnemental, de gestion des déchets, d’utilisation d’énergies renouvelables et qui participent à la sensibilisation des clients sur les nécessaires écogestes.

L’Écolabel Européen
pour les hébergements touristiques

L’Écolabel Européen est un label de qualité environnementale qui distingue les établissements engagés dans des pratiques durables. Pour obtenir cette certification, les hébergements touristiques doivent répondre à des critères rigoureux touchant divers aspects de leur fonctionnement. Le référentiel comporte 22 critères obligatoires et 45 critères optionnels, répartis selon plusieurs thèmes.

Le référentiel comporte 22 critères obligatoires
et 45 critères optionnels, répartis selon plusieurs thèmes.

3 kb

1. Gestion des déchets et consommation d’Eau

Le label incite à mettre en place des politiques efficaces de gestion des déchets et encouragent une utilisation responsable de l’eau pour minimiser sa consommation.

6 kb

2. Utilisation d’énergies renouvelables

Les énergies renouvelables, comme l’énergie solaire sont privilégiées dans les hébergements certifiés. Forêt Totem s’engage à réduire son empreinte carbone en favorisant l’utilisation de sources d’énergie propres.

7 kb

3. Sensibilisation des clients

L’écolabel encourage également les établissements à sensibiliser leurs clients aux pratiques durables, favorisant ainsi une prise de conscience collective. Forêt Totem propose des activités éducatives et des informations sur la préservation de la nature, invitant ainsi les visiteurs à participer activement à la protection de l’environnement

L’impact positif sur l’environnement
et la communauté locale

148 kb

Choisir un hébergement touristique certifié Écolabel Européen, tel que Forêt Totem, va au-delà de la simple recherche d’un lieu de séjour. C’est un acte concret en faveur de l’environnement. Ces établissements contribuent à la préservation des écosystèmes locaux, à la protection de la biodiversité et au soutien des communautés environnantes.

Conclusion :
Forêt Totem, un choix responsable

En conclusion, opter pour un hébergement touristique écoresponsable certifié par l’Écolabel Européen, comme Forêt Totem, offre bien plus qu’une simple escapade. C’est une invitation à participer activement à la préservation de notre planète tout en profitant d’une expérience de voyage unique et authentique. En choisissant des établissements engagés dans des pratiques durables, les voyageurs contribuent à façonner un avenir où le tourisme et la préservation de l’environnement vont de pair. Forêt Totem, avec son écolabel européen, incarne cette vision et ouvre la voie à une nouvelle ère de voyages responsables.

15Jan2024

Partager cet article :

Passer au contenu principal

Quel(s) cookie(s) acceptez-vous lors de votre navigation ?